Les mammifères

   Depuis la création de la RNC du Boundou, 29 espèces de mammifères y ont été dénombrées (hors micromammifères et chiroptères). 

En voici la liste :

 ArtiodactylesHippotrague

 

Céphalophe de Grimm (Sylvicapra grimm)

Gazelle à front roux (Gazella rufifrons)           VU

Guib harnaché (Tragelaphus scriptus scriptus)

Hippopotame amphibie (Hippopotamus amphibius)   VU

Hippotrague rouan (Hippotragus equinus koba)

Ourébi (Ourebia ourebi)

Phacochère commun (Phacochoerus africanus)

Redunca (Redunca redunca)

 

Carnivoresmangues rayées

 

Caracal (Caracal caracal)

Chacal doré (Canis aureus)

Chacal à flancs rayés (Canis adustus)

Civette africaine (Civettictis civetta)

Genette d'Europe (Genetta genetta)

Hyène tachetée (Crocuta crocuta)

Lion d'Afrique (Panthera leo)            VU

Léopard (Panthera pardus)        VU

Mangouste à queue blanche (Ichneumia albicauda)

Mangouste ichneumon (Herpestes ichneumon)

Mangue rayée (Mungos mungo)

Serval (Leptailurus serval)

 

 

PrimatesBabouins de Guinée

 

Babouin de Guinée (Papio papio)           NT

Callitriche ou Singe vert (Chlorocebus sabaeus)

Patas ou Singe rouge (Erythrocebus patas patas)

 

Rongeurs

 

Ecureuil terrestre du Sénégal (Xerus erythropus)

Porc-épic à crête (Hystrix cristata)

Rat roussard (Arvicanthis niloticus)

 

Lagomorphes

 

Lièvre des rochers (Lepus saxatilis)

 

Tubulidentés 

 

Oryctérope (Orycteropus afer)

 

Erinaceomorphes

 

Hérisson à ventre blanc (Atelerix albiventris)

 

 

Statut UICN :

NT = Quasi-menacé / Near Threatened

VU = Vunérable

 


phacochère

Parmi les grands mammifères, le phacochère, le babouin de Guinée, le singe patas et le chacal doré sont les plus fréquemment observés dans la réserve, parfois même à proximité des villages. L’hyène tachetée est occasionnellement notée.

Quant aux antilopes telles que l’hippotrague, le céphalophe, l’ourébi et la gazelle à front roux, encore bien présentes, elles restent difficilement observables tant la pression du braconnage ces dernières décennies les a rendu craintives vis à vis de l’homme.

Certaines espèces sont devenues très rares au cours du siècle dernier : le lion et la panthère ne sont ainsi surement plus représentés que par quelques individus de passage. La « mare du girafon » et le « toboggan des éléphants » sont des témoignages de la présence passée de ces espèces aujourd’hui disparues du Sénégal à l’état naturel (pour la girafe) ou y sont en grande difficulté (pour l’éléphant).

On peut espérer que la création de la Réserve et l'application de son plan de gestion vont contribuer à rétablir ces populations.

    Par ailleurs, de nombreuses espèces de chauves-souris peuvent être observées dans la Réserve, dans et à proximité des villages, dans les puits abandonnés, dans les arbres creux et dans les palmiers-rôniers, où elles s'abritent pendant la journée.


Venez découvrir quelques photos des mammifères de la Réserve dans notre galerie : www.reserve-boundou.com/gal_mammiferes