Falémé

Affluent du fleuve Sénégal, cette rivière quasi-permanente forme la limite Est de la réserve sur près de 20 km. Elle est bordée par une étroite forêt galerie, constituée d’espèces typiques de la vallée du fleuve Sénégal  (Acacia nilotica et Celtis integrifolia). Il s’agit du seul point d’eau disponible toute l’année sans interruption, qui draine donc, en saison sèche, de nombreuses espèces.Le niveau entre saison sèche et saison des pluies varie de plusieurs mètres, et la rivière passe de quelques mètres de large à une bonne centaine à certains endroits.

L’hippopotame est présent dans cette partie de la Falémé, mais il est très mobile selon la saison. Une famille d’une quinzaine d’individus y a été observée à plusieurs reprises. La plupart des mammifères identifiés dans la RNC sont présents près de la Falémé.

Le long des berges, quelques petits jardins approvisionnent les villages en légumes pendant la saison sèche. La pêche est également pratiquée par les villageois mais aussi par des maliens de passage. Enfin, de nombreux sites de la réserve sont prospectés par les gens du pays et de nombreuses personnes de passage, à la recherche d'or.